Le mot du Président


002-Soirée La Bleue-10-08-2016 © Yvan Marcou

Chers Compagnons,

Depuis le 22 février 1996, se pose la question du remplacement du service militaire par une autre forme de service national et ainsi pointe l’idée d’un service civil obligatoire avec trois arguments qui ne manquent pas de forces :

- la nécessité d’un creuset républicain ;

- un monde où la montée de la conscience des droits se développe tandis que décroit dans les mêmes proportions celle des devoirs ;

- une crise de l’autorité en général.

Dernièrement on s’oriente vers un service universel obligatoire suivi d’un engagement sur la base du volontariat. La définition de ses contours est en  étude et il devrait toucher 750 000 jeunes. La première phase d’une durée d'une quinzaine de jours serait «  une phase de cohésion. »

Dans ce concert de décisions et de projets, il nous appartient de regarder l’avenir avec lucidité en rappelant que nous avons fait de la jeunesse du pays notre cœur de cible.

 Cœur de cible qui se retrouve dans la volonté de l’association des membres de l’ordre national du Mérite à apporter sa contribution au développement et au maintient des valeurs essentielles de notre société.

Nos actions reposent sur notre axe référent des 3 C – Citoyenneté – Civisme - Civilité.

Le civisme est un des piliers de la société, mais il est, comme elle en crise. En effet la société se portera mal tant que les citoyens ne seront pas d’avantage imprégnés du sens civique. Ainsi pour l’attribution du prix du civisme à des jeunes de moins de 18 ans, l’ANMONM reconnaît toute action relevant du courage, d’une action héroïque, du dévouement, de la générosité, du bénévolat et du devoir de mémoire.

D’autre part, c’est un engagement citoyen qui nous oblige aux côtés de l’Éducation nationale, avec laquelle nous avons signé une  convention pour l’attribution du « Prix de l’éducation citoyenne ».

L’objectif de ce prix, c’est de reconnaître et encourager en récompensant les jeunes pour leurs valeurs morales, de solidarité, d’engagement, de responsabilité, leurs comportements quotidiens, civiques, citoyens, leurs actions remarquables, originales et leur rayonnement.

C’est aussi un signe de reconnaissance et d’encouragement des équipes pédagogiques, des établissements scolaires lors d’actions méritantes au service des autres, de la collectivité et du bien commun.

De plus, conscients de la contribution éminente des sections des jeunes sapeurs-pompiers dans l’apprentissage collégial des valeurs de la citoyenneté et de civisme et de l’engagement des sapeurs pompiers au service de la population, l’ANMONM engage ses efforts en faveur de la promotion et de la reconnaissance des actions individuelles et collectives des jeunes sapeurs pompiers et des animateurs par la remise de récompenses de l’ANMONM et la participation à des évènements forts aux niveaux régional et départemental.

Nous devons contribuer à relever les défis qui sont les nôtres et que notre pays rencontre dans l’esprit qui caractérise les valeurs de notre Ordre et les raisons pour lesquelles nous avons été décorés. Dans ces défis réside en particulier la notion d’Entraide et de Solidarité portée par tous les compagnons, mise en avant par les liens d’amitié tissés entre nos membres et par notre commission départementale

Je remercie toutes celles et tous ceux qui par leur engagement encouragent cette jeunesse méritante et son encadrement à poursuivre leurs belles initiatives en souhaitant que notre reconnaissance leur soit des plus profitables pour leur avenir.

Yvan Marcou

Administrateur national
Président départemental

Président(e) de la section

M. Yvan MARCOU